Archives du mot-clé POC21

POC21 – Solutions pour la Transition Écologique

5 semaines pour prototyper le futur

POC21 est une résidence d’innovateurs réunissant 100 « makers » venus des quatre coins du monde pour prototyper une société zéro carbone, zéro déchet.
Pendant 5 semaines, leur mission est d’inventer, en open source, 12 produits et solutions pour le climat et la transition écologique.

Réchauffement climatique, raréfaction des ressources, déséquilibres Nord-Sud, … alors que ces crises s’enchainent, le modèle “open source” ouvre une nouvelle voie, à quelques mois de la conférence de Paris pour le climat (COP21).

Situé au château de Millemont (Yvelines), le projet POC21 rassemble 100 participants et 12 projets open source, sélectionnés suite à appel à projet. A leurs côtés, experts et mentors de multiples domaines : énergie, construction, agriculture, eau, déchets, fabrication numérique, business models, design produit, communication, financement, … tous combinent leurs énergies et expertises dans une expérience unique de prototypage et de coopération, qui s’étale de mi août à fin septembre 2015.

Une fois les projets arrivés à maturité, une campagne de diffusion s’appuiera sur un catalogue des solutions prototypées, plusieurs vidéos et contenus pédagogiques, une exposition grand public à Millemont, une diffusion des prototypes au sein des mobilisations citoyennes autour de la COP21 telles qu’Alternatiba Paris, mais aussi une sensibilisation des décideurs politiques et économiques au potentiel des solutions open source pour la transition écologique et la préservation du climat.

Le projet POC21 est co-produit par OuiShare et le collectif allemand OpenState, un laboratoire pour modes de vies durables et contemporains.

Vers une fabrication distribuée et open source

L’open source maximise la diffusion, la réplicabilité et l’adaptabilité des solutions, avec des coûts défiants toute concurrence, comme l’illustre l’exemple de Wikispeed. Issu du logiciel, le modèle s’applique aujourd’hui aux objets physiques, et converge avec le mouvement des Makers.

Désormais, tout le monde ou presque est en mesure de créer, réparer ou améliorer des objets, en s’appuyant sur les savoirs, plans et fichiers 3D partagés sous licence libre. Les outils de fabrication numérique, de plus en plus accessibles au sein des Fab Labs, makerspaces et autres tiers-lieux de fabrication, permettent alors de passer “des bits aux atomes”, du modèle au prototype.

Imaginez, partout, des individus et communautés produisant leur énergie, nourriture, biens de consommation, solutions de monitoring énergétique, ou même ou leur propre habitat.

L’objectif est d’amener ces 12 projets open source pour modes de vie durables à un stade de maturité suffisant pour une diffusion massive en amont de la COP21.

Les 19 et 20 septembre 2015, OuiShare et Open State vous ouvrent les portes du Château de Millemont pour découvrir ces 12 produits et solutions open source pour le climat. Navettes et inscriptions en ligne obligatoires.

Liste des projets :

  • Aker (Etats-Unis): Un kit en bois pour cultiver des fruits et légumes et élever des poules en ville. Ce projet a été développé par Aaron Makaruk et Tristan Copley Smith à Denver dans le Colorado.
  • SolarFlower (Royaume-Uni): Une éolienne verticale Do It Yourself à 30 euros, fabriquée à partir de matériaux de récupération. La version actuelle est capable de délivrer 1 kilowatt avec un vent de 60 kilomètres heures. Le projet est porté par Daniel Connell.
  • Biceps Cultivatus (France) : Un meuble de cuisine qui combine culture aquaponique, conservation des aliments sans énergie, et transformation des aliments au moyen d’un robot mécanique, et compostage des biodéchets. Audrey Bigot, Valentin Martineau, Antoine Pateau et Yoann Vandendreissche sont à l’origine de ce projet.
  • Own Food (France) : Une serre semi-automatisée à assembler soi-même. Elle utilise les principes de l’aquaponie et de la permaculture. Une application mobile permet de suivre ses cultures.
  • Showerloop (Finlande) : Un système qui filtre l’eau en temps réel pour la réinjecter dans le pommeau, permettant de diviser par dix la quantité d’eau utilisée. Un prototype développé par Jason Selvarajan.
  • Nautile (Belgique) : Une bouilloire dont le design est inspiré de la nature pour minimiser sa consommation d’énergie. Le projet est mis au point par Guillian Graves et Michka Mélo.
  • Solarrose (France) : Un système de concentration solaire fabriqué à partir de miroirs qui captent les rayons du soleil et transformer leur chaleur en énergie thermique. Il a été conçu par l’association Open Source Écologie.
  • Open Energy Monitor (Royaume-Uni) : Un appareil électronique qui permet de suivre la consommation énergétique d’un bâtiment, son taux d’humidité et sa température. Les données sont accessibles via smartphone, tablette ou ordinateur.
  • Vélo M2 (Belgique) : Un ensemble de modules à ajouter au vélo-cargo modulaire XYZ Cargo développé par le collectif danois N55. Les deux premiers modules imaginés sont un mini-cinéma et un mini-fablab (muni d’une imprimante multifonction). Trois collectifs bruxellois sont à l’origine de ces modules.
  • SunZilla (Allemagne) : Un groupe électrogène dans lequel l’essence est remplacée par des panneaux photovoltaïques. Il peut se plier et se déplacer facilement. Quatre membres de l’association Bootschaft ont créé ce système.
  • Bicitractor (France) : Un tracteur à pédales adapté aux petites et moyennes exploitations. Il permet de labourer, sarcler ou biner la terre. Ce projet est porté par le collectif FarmingSoul.
  • Faircap (Espagne) : Un filtre antibactérien adaptable à n’importe quelle bouteille d’eau. Il est imprimable en 3D pour environ un euro. Le prototype a été conçu par Mauricio Cordova.
Publicités