Archives du mot-clé Le vélo

Le vélo, outil de la transition

Le changement climatique est l’illustration de la nécessité de faire évoluer les systèmes de production et de consommation. Les bouleversements écologiques, les limites du système économique et les inégalités sociales qui en découlent sont déjà visibles et ressentis par les populations dans le monde.

La transition désigne le passage vers d’autres modes de vie, induisant une résilience tant au niveau mondial, local, qu’individuel. Nous sommes tous invités à créer un avenir meilleur et moins vulnérable devant les crises qui nous menacent en agissant dès maintenant pour :

  • Reconstruire une économie locale vigoureuse et soutenable, notamment par la relocalisation
  • Créer un cadre de vie plus sain, plus convivial, plus sûr et plus équitable
  • Réduire notre dépendance aux énergies fossiles et notre impact sur la raréfaction des ressources naturelles

Le vélo participe à cette évolution nécessaire de la société et de son fonctionnement.
Le vélo est créateur d’activités économiques locales multiples : vente, recyclage, location, services, formation, etc.
Le vélo est un des moyens pour remédier aux problèmes de santé publique liés aux transports et à nos modes de vie : sédentarité, bruit, impacts climatiques, accidents, etc.
Le vélo est un facteur de transformation positive de nos sociétés vers plus de durabilité.

vélo créateur futur
Partager l’espace public, une condition pour un usage démocratique du vélo

Pouvoir se déplacer à vélo –et plus globalement accéder à la mobilité active– soulève la question du droit pour tous à circuler en sécurité sur l’espace public.
L’iniquité flagrante dans le partage de l’espace public, où la voiture prédomine, entraîne une inégalité d’accès au vélo toutes catégories sociales confondues et dans tous pays. Le choix et la capacité à se déplacer à vélo sont conditionnés par la place qui lui est donnée en ville (infrastructures, aménagements urbains, équipements, services, etc).
Cette question est d’autant plus prégnante pour les enfants, que ce soit pour apprendre, jouer ou faire du sport. C’est pourquoi la Charte de Vancouver a reconnu en 2012 le droit universel des enfants à pratiquer le vélo (relatif à art.31 de la Convention internationale des droits des enfants).
Cette liberté de circuler ne doit pas générer une dégradation environnementale, et  inversement, la protection de l’environnement ne doit pas être un frein au droit à la mobilité active.
Le vélo : un moyen efficace pour réguler cet équilibre entre droits, liberté individuelle et protection de l’environnement !

Vélo-City 2015

Publicités