Archives du mot-clé COP21

État d’urgence climatique

Nous, Les Amis de la Terre France, Attac France, Alternatiba, Action Non-Violente COP21, Bizi, Confédération Paysanne, Coordination de l’Action Non-Violente de l’Arche, End Ecocide, Emmaüs Lescar Pau, Mouvement pour une Alternative Non-Violente, Collectif National Pas Sans Nous, Unef appelons à un rassemblement massif, pacifique et déterminé déclarant l’état d’urgence climatique ce samedi 12 décembre à 14h à Paris, sur le Champ-de-Mars, devant la Tour Eiffel.

Mobilisé-e-s par l’urgence climatique, l’exigence de justice sociale, la lutte contre toutes les formes de domination et la protection des populations affectées, nous sommes hautement préoccupé-e-s par le déroulement actuel de la COP21. Alors que ce sommet international avait pour mission d’aboutir à un accord permettant de stabiliser le climat, tout indique qu’il n’en sera rien.

Les engagements actés de réduction d’émissions de gaz à effet de serre ne garantissent aucunement une stabilisation de la température moyenne au-dessous du seuil de +2°C à l’horizon 2100, qui était l’objectif fixé pour la COP21. Au contraire, ils nous mènent vers un dérèglement de plus de 3°C, nous faisant franchir les seuils irréversibles et incontrôlables d’emballement du climat. L’absence de mesures suffisantes et contraignantes pouvant être mises en place entre 2015 et 2020, renforce la certitude de franchir ces seuils, et pose les bases d’un véritable crime contre l’humanité. En outre, la facture humaine que nous devrons payer est alourdie par l’insuffisance criante de financements propres permettant aux pays et populations les plus vulnérables de se protéger contre les conséquences catastrophiques du dérèglement climatique en cours et à venir.

Aujourd’hui, les chefs d’État du monde entier, et notamment les États du Nord, ne sont pas à la hauteur du défi et de leur responsabilité historique dans ce moment décisif pour notre avenir commun. Or, les climatologues le confirment, il ne nous reste plus que quelques années pour agir.

On ne peut pas nous demander d’accepter l’inacceptable ! Nous devons alerter la population mondiale sur ce qui se joue à Paris. En invitant tout d’abord l’ensemble de la société civile à renforcer les alternatives et solidarités concrètes permettant de réduire immédiatement les facteurs de dérèglement et d’augmenter nos capacités à faire face à leurs effets. En appelant ensuite à la mise en place d’une vaste mobilisation citoyenne, interpellant sans relâche au cours des années à venir les dirigeant-e-s politiques et économiques en vue de changer le cours des choses pendant qu’il est encore temps.

Le samedi 12 décembre à 14 heures sur le Champ-de-Mars devant la Tour Eiffel nous constituerons de très larges chaines humaines, portant les messages d’alerte et de mobilisation que nous adresserons aux peuples du monde. Les murs que nous ferons tomber ensemble deviendront des ponts. Nous aurons le visage découvert, comme signe de notre participation strictement non-violente à ce rassemblement.

Samedi, toutes et tous à Paris pour déclarer l’état d’urgence climatique !

Publicités

Village Mondial des Alternatives

VMABDOwebBIS3ai

Venez découvrir dans une ambiance de fête 275 alternatives concrètes à la crise climatique venant d’une vingtaine de pays.

Loin des fausses solutions vendues à prix d’or dans les grands palais de la capitale, le Village Mondial des Alternatives proposera les 5 et 6 décembre dans les rues et places de Montreuil de découvrir gratuitement des modes de vie et des actions alternatives que chacun-e pourra adopter sur le champ, afin de bien vivre, et de contribuer à régler la crise climatique.

Le programme du Village Mondial des Alternatives témoigne de la diversité et de la créativité du monde alternatif. Les dizaines de milliers de personnes attendues au cœur de Montreuil pourront découvrir des alternatives couvrant tous les aspects de leur vie quotidienne : un supermarché en palettes pour apprendre à consommer responsable, entrepreneurs et artisans menant leur boîte … à vélo, voitures partagées pour faire du micro-stop, scénarios réalistes et citoyens de transition énergétique, trucs et astuces pour économiser l’énergie en famille, un fournisseur et des financeurs citoyens d’énergie 100 % renouvelable, une « alternatibanque » peuplée de totems pour échanger sur l’économie sociale et solidaire et le revenu de base, une école à énergie positive pour découvrir l’éco-habitat et les mille et uns usages du chanvre, des conseils pour manger sain, durable, solidaire et local, des solutions pour calculer notre « empreinte forêt » et construire des refuges urbains de biodiversité …

Le Village Mondial des Alternatives se visite gratuitement, en famille ou entre amis, afin de découvrir la société post-carbone, durable, solidaire et festive qu’Alternatiba propose de généraliser partout pour résoudre la crise climatique. Le Village Mondial des Alternatives sera organisé dans le cadre du “Sommet Citoyen pour le Climat” de la Coalition Climat 21 où les visiteur-se-s pourront également découvrir à quelques pas du village les centaines de conférences et débats du Climat Forum, ainsi que le Marché paysan de la Confédération paysanne.

cta-programmevma

Osons !

Osons« Ensemble, appelons les responsables politiques des pays les plus riches et les plus émetteurs de gaz à effet de serre à enfin relever le défi climatique »

La COP 21 est un moment essentiel où se jouera l’avenir du climat et donc de la planète et de l’humanité. Il est temps d’arrêter les politiques actuelles qui ne sont que de l’acharnement thérapeutique pour prolonger l’agonie d’un système absurde. Il faut mettre notre énergie à rebâtir un monde nouveau où la nature et l’humanité vivront en harmonie.

C’est pourquoi, Nicolas Hulot lance un appel aux chefs d’état pour qu’ils s’engagent sur 12 propositions clefs pour enfin relever le défi climatique.

  • Mettre l’économie au service des humains
  • Produire et consommer dans un cercle vertueux
  • Démazouter les investissements
  • Intégrer la pollution au prix de vente
  • Garder sa couleur bleue à la terre
  • Réguler enfin la finance
  • Préserver les sols, supports de la vie
  • Nourrir sans détruire
  • Mettre fin aux abus des multinationales
  • Renforcer la justice sociale pour combattre le dérèglement climatique
  • Réinventer la démocratie
  • Donner une gouvernance mondiale à l’environnement

Vous pouvez faire entendre votre voix en signant cet appel dès maintenant. Plus nous serons nombreux, plus nous aurons de poids sur les décisions qui seront prises à Paris dès le 30 novembre.

Vous êtes de ceux qui peuvent pousser nos chefs d’état à être à la hauteur. Vous êtes de ceux qui nous feront entrer dans l’histoire.

Ensemble,Logo Osons

Plaisir en Transition s’associe à cet appel, et vous propose d’aller encore plus loin en agissant concrètement, localement et ensemble. Rejoignez-nous et participez à nos groupes de réflexion sur les solutions à mettre en place pour permettre la décroissance de nos consommations énergétiques, la réduction de nos déchets et favoriser la résilience locale. Devenez membre actif dans la transformation de notre ville en transition. Plus qu’une simple pétition, Osez avec Plaisir en Transition !

Le Climat au micros’COP(21)

 festival micro'scop(21)Des rendez-vous pour comprendre les enjeux de la COP 21
Du 25 septembre au 15 octobre 2015 avec l’Alec SQY

COP21, un mot qu’on entend de plus en plus dans les médias… Mais qu’est ce que c’est ? Quels en sont les enjeux ?
COP signifie « Conférence of the Parties » ou « Conférence des États » : aujourd’hui, ce sont 195 États signataires de la Convention Climat au sein des Nations Unies. Chiffre 21 car c’est la 21ème Conférence annuelle après la première de 1995.

Les COP sont des moments de négociation entre États avec des échanges techniques sur le financement, l’adaptation, le transfert de technologie… dans l’objectif de préserver des conditions de vie soutenables sur la planète, en limitant le seuil de réchauffement de la planète en dessous de 2°C. Paris-Le Bourget accueillera du 30 novembre au 11 décembre la Conférence Paris Climat 2015 ainsi que son village des associations dans le but de trouver un terrain d’entente pour les années à venir. Plus de 40 000 participants y sont attendus (délégations des États, entreprises, ONG, scientifiques, collectivités territoriales, populations, syndicats, médias du monde entier) !

C’est l’occasion de mettre en mouvement notre territoire pour lutter contre les dérèglements climatiques (comprendre, réduire les émissions de gaz à effet de serre et s’adapter dès à présent).

visuel événement

Le festival Le Climat au micros’COP(21) a obtenu le label COP21. Une reconnaissance qui inscrit l’événement dans la dynamique volontariste de ce temps fort pour le climat. Il atteste notamment que l’initiative « est ambitieuse et innovante », « compte tenu de la qualité du programme d’action et de la mobilisation de la société civile qui en découle ».

Le festival le Climat au micros’COP(21) dans le sud Yvelines

Le festival proposera, à destination du public scolaire, des habitants, des élus, des moments d’échanges, de débats, de partage, de rencontres, de découvertes.

Lire la suite

POC21 – Solutions pour la Transition Écologique

5 semaines pour prototyper le futur

POC21 est une résidence d’innovateurs réunissant 100 « makers » venus des quatre coins du monde pour prototyper une société zéro carbone, zéro déchet.
Pendant 5 semaines, leur mission est d’inventer, en open source, 12 produits et solutions pour le climat et la transition écologique.

Réchauffement climatique, raréfaction des ressources, déséquilibres Nord-Sud, … alors que ces crises s’enchainent, le modèle “open source” ouvre une nouvelle voie, à quelques mois de la conférence de Paris pour le climat (COP21).

Situé au château de Millemont (Yvelines), le projet POC21 rassemble 100 participants et 12 projets open source, sélectionnés suite à appel à projet. A leurs côtés, experts et mentors de multiples domaines : énergie, construction, agriculture, eau, déchets, fabrication numérique, business models, design produit, communication, financement, … tous combinent leurs énergies et expertises dans une expérience unique de prototypage et de coopération, qui s’étale de mi août à fin septembre 2015.

Une fois les projets arrivés à maturité, une campagne de diffusion s’appuiera sur un catalogue des solutions prototypées, plusieurs vidéos et contenus pédagogiques, une exposition grand public à Millemont, une diffusion des prototypes au sein des mobilisations citoyennes autour de la COP21 telles qu’Alternatiba Paris, mais aussi une sensibilisation des décideurs politiques et économiques au potentiel des solutions open source pour la transition écologique et la préservation du climat.

Le projet POC21 est co-produit par OuiShare et le collectif allemand OpenState, un laboratoire pour modes de vies durables et contemporains.

Vers une fabrication distribuée et open source

L’open source maximise la diffusion, la réplicabilité et l’adaptabilité des solutions, avec des coûts défiants toute concurrence, comme l’illustre l’exemple de Wikispeed. Issu du logiciel, le modèle s’applique aujourd’hui aux objets physiques, et converge avec le mouvement des Makers.

Désormais, tout le monde ou presque est en mesure de créer, réparer ou améliorer des objets, en s’appuyant sur les savoirs, plans et fichiers 3D partagés sous licence libre. Les outils de fabrication numérique, de plus en plus accessibles au sein des Fab Labs, makerspaces et autres tiers-lieux de fabrication, permettent alors de passer “des bits aux atomes”, du modèle au prototype.

Imaginez, partout, des individus et communautés produisant leur énergie, nourriture, biens de consommation, solutions de monitoring énergétique, ou même ou leur propre habitat.

L’objectif est d’amener ces 12 projets open source pour modes de vie durables à un stade de maturité suffisant pour une diffusion massive en amont de la COP21.

Les 19 et 20 septembre 2015, OuiShare et Open State vous ouvrent les portes du Château de Millemont pour découvrir ces 12 produits et solutions open source pour le climat. Navettes et inscriptions en ligne obligatoires.

Liste des projets :

  • Aker (Etats-Unis): Un kit en bois pour cultiver des fruits et légumes et élever des poules en ville. Ce projet a été développé par Aaron Makaruk et Tristan Copley Smith à Denver dans le Colorado.
  • SolarFlower (Royaume-Uni): Une éolienne verticale Do It Yourself à 30 euros, fabriquée à partir de matériaux de récupération. La version actuelle est capable de délivrer 1 kilowatt avec un vent de 60 kilomètres heures. Le projet est porté par Daniel Connell.
  • Biceps Cultivatus (France) : Un meuble de cuisine qui combine culture aquaponique, conservation des aliments sans énergie, et transformation des aliments au moyen d’un robot mécanique, et compostage des biodéchets. Audrey Bigot, Valentin Martineau, Antoine Pateau et Yoann Vandendreissche sont à l’origine de ce projet.
  • Own Food (France) : Une serre semi-automatisée à assembler soi-même. Elle utilise les principes de l’aquaponie et de la permaculture. Une application mobile permet de suivre ses cultures.
  • Showerloop (Finlande) : Un système qui filtre l’eau en temps réel pour la réinjecter dans le pommeau, permettant de diviser par dix la quantité d’eau utilisée. Un prototype développé par Jason Selvarajan.
  • Nautile (Belgique) : Une bouilloire dont le design est inspiré de la nature pour minimiser sa consommation d’énergie. Le projet est mis au point par Guillian Graves et Michka Mélo.
  • Solarrose (France) : Un système de concentration solaire fabriqué à partir de miroirs qui captent les rayons du soleil et transformer leur chaleur en énergie thermique. Il a été conçu par l’association Open Source Écologie.
  • Open Energy Monitor (Royaume-Uni) : Un appareil électronique qui permet de suivre la consommation énergétique d’un bâtiment, son taux d’humidité et sa température. Les données sont accessibles via smartphone, tablette ou ordinateur.
  • Vélo M2 (Belgique) : Un ensemble de modules à ajouter au vélo-cargo modulaire XYZ Cargo développé par le collectif danois N55. Les deux premiers modules imaginés sont un mini-cinéma et un mini-fablab (muni d’une imprimante multifonction). Trois collectifs bruxellois sont à l’origine de ces modules.
  • SunZilla (Allemagne) : Un groupe électrogène dans lequel l’essence est remplacée par des panneaux photovoltaïques. Il peut se plier et se déplacer facilement. Quatre membres de l’association Bootschaft ont créé ce système.
  • Bicitractor (France) : Un tracteur à pédales adapté aux petites et moyennes exploitations. Il permet de labourer, sarcler ou biner la terre. Ce projet est porté par le collectif FarmingSoul.
  • Faircap (Espagne) : Un filtre antibactérien adaptable à n’importe quelle bouteille d’eau. Il est imprimable en 3D pour environ un euro. Le prototype a été conçu par Mauricio Cordova.