Archives pour la catégorie Echange local

Troc vert ARGPP

L’ARGPP organise le Troc Vert, le samedi 25 mars, de 14h à 17h, à l’ancienne école Jean Moulin, 2518 rue Jules Régnier à Plaisir.

L’image contient peut-être : texte

Mettez dans des petits pots, plusieurs jours à l’avance, en n’oubliant pas d’arroser à la transplantation, les petites plantes qui se sont ressemées seules ou le produit de vos divisions de grosses souches de vivaces. Imprimez une étiquette avec le nom de la plante, sa couleur, sa hauteur, etc…

Vous n’avez rien à donner ? Venez toujours pour le café et la convivialité !
Vous pourrez, en outre, récupérer des conseils ou échanger vos expériences jardinières avec vos voisins.

Catherine,
catherine@argpp.fr

Publicités

Partager son jardin

Depuis quelques années, les « jardins ou potagers partagés » connaissent un regain d’intérêt et attirent de plus en plus de personnes, qu’il s’agisse d’un(e) jeune ou d’un senior à la recherche d’une occupation.

Imaginez les bienfaits que peut apporter cette alternative pour une personne habitant en appartement !

Vous avez un jardin, mais vous n’avez ni le temps, ni l’énergie pour vous en occuper. Alors pourquoi ne pas le prêter à une personne qui saura l’exploiter et vous fera profiter des fruits de son travail ?

Le principe est simple: vous prêtez une partie de votre jardin à un jardinier résidant près de chez vous et qui n’a pas de terrain, mais rêve de créer un potager. En échange, le jardinier vous fait profiter d’une partie de sa récolte. On peut aussi envisager de prêter une parcelle de terrain contre l’entretien du jardin par exemple, ce qui n’empêche pas d’offrir quelques légumes en prime !

3 raisons de cojardiner

Pas nécessaire de posséder un terrain immense. Que ce soit en ville ou à la campagne, quelques mètres carrés suffisent pour démarrer un potager !

Les objectifs et les bienfaits d’un « jardin partagé » sont nombreux :

  • Économie d’argent pour les jardiniers
  • Production de légumes sains, savoureux et biologiques pour tous (propriétaires et jardiniers)
  • Autonomie alimentaire,
  • Pratique d’une activité de plein air,
  • Rencontre avec ses voisins, ses aînés,
  • Favorise les relations entre les générations,
  • Sans oublier le plaisir de travailler la terre !

Parce que rien n’est meilleur que de savourer les légumes de son jardin, parce que chacun souhaite nourrir sainement sa famille sans pour autant devoir creuser dans son budget, voilà une nouvelle manière de concevoir le jardinage, plus conviviale et plus solidaire.

Lire la suite

Harmonie SEL

Harmonie Sel est le nom du Système d’Échange Local de Plaisir, les Clayes et Villepreux. Les SEL ont d’abord été créés au Canada (ce sont les Local Exchange Trading Systems ou LETS en anglais) puis en France dans les années 1990. Le nôtre existe depuis 2002. Il y a aujourd’hui des SEL locaux dans presque toutes les villes et sur cinq continents.

Harmonie SEL fête ses 10 ans en 2012

Notre SEL est constitué en association loi 1901 dont les adhérents (une cinquantaine de familles aujourd’hui) s’engagent à respecter une charte puis échangent entre eux des biens, des services et des savoirs valorisés dans une monnaie symbolique appelée le « sourire », au moyen de bons d’échange.

L’esprit de SEL

Comme dans tous les SEL, chacun peut donner ou recevoir sans autre obligation que de respecter la charte du SEL. Les échanges de services portent essentiellement sur des aides ponctuelles (gardiennage de chats par exemple, bricolage, coups de main, initiation à une technique, à une langue…) ; les échanges de biens portent sur la récupération ou le prêt d’objets, de matériels, de plantes…

Ce système inventé par un Écossais au Canada est une auberge espagnole où chacun découvre que oui, il sait faire quelque chose et qu’il est une ressource pour les autres, ce qui est valorisant, quel que soit son parcours et ses savoir-faire. L’une des activités principales des animateurs du Sel est alors d’organiser des rencontres entre les adhérents pour qu’ils échangent ensuite entre eux, et de garantir que ces échanges sont conformes à l’esprit des SEL et à la charte d’adhésion.

Notre SEL

La particularité de notre SEL, fondé à Villepreux, est de réunir les habitants de communes si proches que les trajets de vie des uns et des autres, habitant l’une d’elles, passent ou sont presque forcément passés par une autre. Les habitants de communes avoisinantes peuvent aussi y adhérer. Nos évènements et rencontres sont organisés dans ces trois communes en fonction des possibilités de prêts de salles offertes par les municipalités.

Notre SEL tend à réunir de plus en plus d’adhérents et de manière générale, les SEL se multiplient. Nous tâchons aussi d’accompagner et d’aider le SEL en cours de constitution à Fontenay-le-Fleury.

Compte tenu de cette croissance nous mettons l’accent à chacune de nos rencontres mensuelles sur la communication entre les adhérents, la convivialité des évènements, l’autonomie des échanges et la participation de chacun.

Coup de main au jardin
Coup de main au jardin

« SEL services… »
« Je cherche un vélo… Qui peut garder mon chat ? Donne plante… Besoin d’un coup de main… d’un co-voiturage… » : voici des exemples des demandes ou des offres que comprend le catalogue mis à disposition des adhérents, et seulement des adhérents. Ils peuvent aussi faire passer des demandes par une liste mail, ou choisir d’appeler directement un autre adhérent s’ils ont besoin d’un service. L’adhésion est modique et accessible à tous (à partir de 8 euros l’année pour un individu, 12 euros l’année pour une famille).

Notre prochaine rencontre aura lieu le 13 février à partir de 19 heures à la salle Thalie à Villepreux (entrée derrière le tabac de la Pointe à l’Ange). Vous pouvez venir nous y rencontrer à condition d’apporter quelque chose, plat ou boisson à partager, c’est la règle !

Pour en savoir plus : http://www.harmoniesel.fr/
Statuts d’Harmonie Sel
Charte d’Harmonie SEL

Tous en SEL

Cette expansion s’inscrit dans un mouvement plus vaste de développement de l’économie sociale et solidaire et d’initiatives en faveur de la durabilité : gaspiller moins, réutiliser, recycler, partager, échanger, favoriser l’initiative et la participation, préférer le local et le durable… Il est donc logique pour nous de vouloir apporter notre contribution – notre grain de sel – au mouvement des Villes et Territoires en Transition qui lui-même voit bien l’intérêt de promouvoir les SEL, leurs modes d’échanges et leurs possibilités d’innovation au niveau local. C’est une boucle cohérente et nous souhaitons qu’elle puisse en entraîner d’autres, à la manière d’un cycle vertueux, dans la société d’aujourd’hui.

Promenade avec HarmonieSEL
Promenade avec HarmonieSEL
Grains de SEL

« Aider simplement, échanger plutôt que gaspiller, donner également du bonheur, du réconfort à certaines personnes en retrait ou isolées. Donner de son temps, c’est aussi le partage et nous en avons grand besoin. » N, selliste depuis 3 ans.

« Le SEL, un moyen de se rencontrer et d’échanger sans attendre de retour, mais avec le souci de se rendre service (…) Un moyen de découvrir certaines activités que nous n’aurions pas eu l’occasion de connaître par ailleurs, et le tout avec le sourire. » C, selliste depuis 2 ans.

« Notre SEL, c’est d’abord un usage raisonné des biens matériels, qui méritent d’être donnés au lieu d’être jetés. C’est ensuite un lieu de convivialité, pour le simple plaisir de partager des repas ou des visites. C’est enfin de la création de liens sociaux et d’entraide, transversaux aux catégories socio-culturelles. » X., selliste depuis 2 ans.