Un jardin partagé et pédagogique

Un jardin partagé est un jardin pensé, construit, cultivé et géré de façon collective pour répondre aux attentes et au besoins des habitants d’un quartier ou d’une commune.

Réunis en association, les membres du jardin prennent collectivement les décisions qui concernent son aménagement, son fonctionnement, sa gestion au quotidien.

Ce jardin collectif est un lieu d’échange et de partage entre les générations, un lieu de rencontre et de convivialité.

Même si vous n’avez aucune connaissance en jardinage, vous apprendrez rapidement en échangeant avec les jardiniers les plus expérimentés.

Produire ensemble des fruits et légumes au naturel, des fleurs, des plantes aromatiques ou médicinales, est source de bien être pour les jardiniers mais aussi pour les habitants du lieu où est installé le jardin.

Jardin partagé Rue du Ban de la Roche, Strasbourg. Source : Flickr

Toute personne peut devenir membre du jardin partagé, ou peut être invitée à y entrer lorsqu’un membre de l’association est présent, ou lors des évènements qui y seront organisés tout au long de l’année comme la fête du jardin, le troc aux plantes…

Ce jardin peut être également un lieu d’éducation à la nature et à l’environnement pour les enfants qui y apprennent la botanique, ou qui y observent la faune urbaine. Des parcelles peuvent être attribuées aux écoles avoisinantes qui y mèneront des projets pédagogiques.

Plaisir en Transition aimerait voir la création d’un tel lieu sur notre commune et propose donc à toutes les bonnes volontés qui souhaiteraient participer au projet de se grouper. Aussi, si vous êtes intéressés, nous vous invitons à répondre à quelques questions qui nous permettront de délimiter ce projet selon vos envies.

Le questionnaire est en ligne : Enquête jardin partagé sur Plaisir
Réponse attendue avant le 1er juillet 2018

Merci par avance pour votre participation ! Nous ne manquerons pas de revenir vers vous lorsque le projet aura maturé.

Pour plus d’information sur ce projet, n’hésitez pas à nous contacter.
L’équipe Potager Urbain.

Publicités

-30% de réduction de déchets en 3 mois. Pourquoi pas vous ?

Défi Zéro Déchet 2018

ZD ALEC

-30% de réduction de déchets en 3 mois. C’est le résultat atteint par les familles participantes à la première édition du Défi en 2017. Alors en 2018, pourquoi pas vous ?

Une nouvelle édition du Défi Zéro Déchet va avoir lieu à partir du 15 septembre 2018.

Agir à votre échelle et réduire vos déchets vous interpelle?

Pour participer, pas besoin d’être un expert, seule votre motivation compte. Et en équipe c’est toujours plus sympa 😉

Et puis, vous serez accompagnés, même coachés par les participants à la précédente édition ainsi que par l’ALEC SQY.
Pour s’inscrire : zerodechet@energie-sqy.com

Retrouvez ici tous les détails dans le communiqué de presse de l’Alec.

Rejoignez l’équipe de Plaisir en Transition!

L’équipe Zéro Déchet

« Individuellement, nous sommes une goutte d’eau. Ensemble, nous sommes un océan. »

Rando Zéro Déchet – 7ème édition – 10 juin 2018 – Plaisir 78

En ce dimanche 10 juin, nous étions au moins 25 participants à la Rando Zéro Déchet au départ du collège Blaise Pascal!

Impressionnant, non? Et, ça fait chaud au cœur !

Bienvenue à tous les nouveaux. Merci aux jeunes du quartier de l’Aqueduc, Merci aux jeunes de Village d’enfants pour leur participation et leur bonne humeur.
Et, Merci aux membres du noyau dur pour leur détermination.

RECAP 10JUIN18

Un grand bravo à vous tous!

On vous souhaite un bel été bien mérité et on vous dit à très bientôt 😉

L’équipe ZD

 

Convergence Francilienne 2018 : record battu !

Convergence Francilienne – 3 juin 2018 – Départ de Plaisir

depart Plaisir 2018 (2)

Dimanche 3 juin, 8h15, nous étions sur la ligne de départ pour la Convergence Francilienne avec une météo superbe en prime!

Au compteur du départ de Plaisir : 14 cyclistes de tous ages, dont 5 plaisirois et 9 cyclistes venant des environs.

1ère étape : nous avons fait un arrêt à la Clé St Pierre où nous avons rejoint le groupe de Jouars-Pontchartrain composé d’une quinzaine de cyclistes ainsi que 2 cyclistes de la Clef St Pierre. Direction de Saint Quentin en Yvelines en passant par la base de loisirs!

2ème étape : à la gare de Saint Quentin en Yvelines, nous avons rejoint un groupe de plus de 100 cyclistes.

sqy2018

3ème étape :  arrivés à Paris, nous avons rejoint les cortèges venant de toute l’Ile de France à la Bastille. Ce sont alors 5000 cyclistes (participation record!), formant une parade colorée, qui ont roulé jusqu’aux Invalides, où a eu lieu le pique-nique géant.

Retrouvez toutes les photos de cette belle journée ici :

Au delà de la balade conviviale, l’un des objectifs de cette manifestation est un appel au gouvernement pour mettre en place un plan national vélo ambitieux.

On vous dit encore bravo et à l’année prochaine pour la prochaine édition !

L’équipe écomobilité

Une monnaie locale, pour quoi faire ?

Qu’est-ce qu’une monnaie locale ?

Une monnaie locale ou complémentaire (à l’euro) est une monnaie émise sur un territoire donné. C’est une monnaie exclusivement destinée aux échanges de produits ou de services locaux, entre des particuliers, des commerçants, des artisans, des agriculteurs, des prestataires de services de proximité, des services publics, des associations, etc…

Autrement dit, une monnaie locale ne se thésaurise pas, elle ne fait pas l’objet de spéculation. Sa vocation est de circuler à l’intérieur du territoire sur lequel elle a cours, de porte-monnaie, en caisse de commerçant, en porte-monnaie etc… et par-là même d’augmenter les transactions locales, donc la production et les revenus locaux.

Enfin, une monnaie locale réduit les déplacements, structurant un réseau d’utilisateurs à son échelle géographique : vous participez au développement du territoire, à la création d’emplois sans plus de risque que lorsque vous utilisez un ticket restaurant ou un chèque vacances !

circulation monnaie locale

Créer de la monnaie n’est pas un privilège réservé aux seules banques d’État.

Depuis 2010, aux quatre coins de la France sont émises des monnaies locales complémentaires, outils pour dynamiser l’économie locale, promouvoir la culture régionale, favoriser le développement durable et retisser les liens sociaux. Une trentaine sont actuellement en circulation sur le territoire, à l’échelle d’une région, d’un département ou d’une ville.

Sur notre territoire, le Parc Naturel Régional (PNR) de la haute vallée de Chevreuse lance la création d’une monnaie locale complémentaire, la Racine.

Tout comprendre en image avec le Galléco, la monnaie locale d’Ile et Vilaine.

Lire la suite